Le Spahi, un naufrage tragique…

Les Spahis, d’un mot perse signifiant soldat, étaient des cavaliers indigènes d’Algérie constitués en régiment par une ordonnance de juillet 1845. Ces unités se couvrent de gloire pendant la conquête de l’Algérie par le corps expéditionnaire français. Le 1er régiment de Spahis, aujourd’hui mécanisé, est basé à Valence, il porte encore sur son drapeau, une queue de cheval, emblème instauré par les premiers spahis.

Le Spahi était un navire à vapeur en acier, armé en transport de passagers. Son naufrage tragique, dans la nuit du 9 octobre 1887  va déclencher une vague de dévouement de la part des pêcheurs du Lavandou. Les pointus de pêche, utilisés comme bateaux de sauvetage, rallient les lieux du naufrage dès le petit matin pour porter assistance aux rescapés. Toute la population du Lavandou va prendre soin des naufragés, pour la plupart italiens et corses, partis chercher du travail à Marseille. Le consul d’Italie se déplacera pour montrer sa reconnaissance aux habitants et les remercier.

Le Spahi est une des rares épaves accessible aux débutants et a émerveillé les premières immersions de plusieurs générations de plongeurs.

  • [vc_row layout="boxed" pt="120" pb="120" bg_color="#ffffff" bg_repeat="no-repeat" bg_horizontal="left" bg_vertical="top" bg_attachment="fixed"][vc_column width="1/1"][vc_row_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text text_align="left" pb="65"]

    Le Spahi, un naufrage tragique...

    [/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width="1/2"][vc_column_text text_align="left" pb="65"]Les Spahis, d'un mot perse signifiant soldat, étaient des cavaliers indigènes d'Algérie constitués en régiment par une ordonnance de juillet 1845. Ces unités se couvrent de gloire pendant la conquête de l'Algérie par le corps expéditionnaire français. Le 1er régiment de Spahis, aujourd'hui mécanisé, est basé à Valence, il porte encore sur son drapeau, une queue de cheval, emblème instauré par les premiers spahis. Le Spahi était un navire à vapeur en acier, armé en transport de passagers. Son naufrage tragique, dans la nuit du 9 octobre 1887  va déclencher une vague de dévouement de la part des pêcheurs du Lavandou. Les pointus de pêche, utilisés comme bateaux de sauvetage, rallient les lieux du naufrage dès le petit matin pour porter assistance aux rescapés. Toute la population du Lavandou va prendre soin des naufragés, pour la plupart italiens et corses, partis chercher du travail à Marseille. Le consul d'Italie se déplacera pour montrer sa reconnaissance aux habitants et les remercier. Le Spahi est une des rares épaves accessible aux débutants et a émerveillé les premières immersions de plusieurs générations de plongeurs.[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][post_slider crop="no" lightbox="no" auto="yes" speed="800" pause="5000" mode="fade" width="1300" height="600"][image_frame id="5718" crop="no" align="none" use_link="yes" target="self" lightbox="no" width="1300" height="600" link="https://www.facebook.com/AventureBleue/"][/vc_column][/vc_row][vc_row layout="boxed" bg_color="#e8fafe" bg_repeat="no-repeat" bg_horizontal="left" bg_vertical="top" bg_attachment="fixed"][vc_column width="1/1"][section_title_2 title="Conditions de plongée " line="yes" pt="100" pb="0"][/vc_column][/vc_row][vc_row layout="boxed" pt="0" bg_repeat="no-repeat" bg_horizontal="left" bg_vertical="top" bg_attachment="fixed" bg_color="#e8fafe"][vc_column width="1/4"][image_frame id="1739" crop="yes" align="center" use_link="no" target="blank" lightbox="no" width="200" height="200"][vc_column_text text_align="center"]

    Profondeur

    12 à 26 mètres

    [/vc_column_text][/vc_column][vc_column width="1/4"][image_frame id="1736" crop="yes" align="center" use_link="no" target="blank" lightbox="no" width="200" height="200"][vc_column_text text_align="center"]

    Fond

    Sable coquillier

    [/vc_column_text][/vc_column][vc_column width="1/4"][image_frame id="1737" crop="yes" align="center" use_link="no" target="blank" lightbox="no" width="200" height="200"][vc_column_text text_align="center"]

    Visibilité

    Bonne à excellente

    [/vc_column_text][/vc_column][vc_column width="1/4"][image_frame id="1745" crop="yes" align="center" use_link="no" target="blank" lightbox="no" width="200" height="200"][vc_column_text text_align="center"]

    Courant

    Rare, parfois sensible

    [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row layout="boxed" bg_repeat="no-repeat" bg_horizontal="left" bg_vertical="top" bg_attachment="fixed" bg_color="#e8fafe" pb="135"][vc_column width="1/4"][image_frame id="1746" crop="yes" align="center" use_link="no" target="blank" lightbox="no" width="200" height="200"][vc_column_text text_align="center"]

    Distance du Port de Bormes

    2,2 milles nautiques (4 km)

    [/vc_column_text][/vc_column][vc_column width="1/4"][image_frame id="1743" crop="yes" align="center" use_link="no" target="blank" lightbox="no" width="200" height="200"][vc_column_text text_align="center"]

    Temps de trajet

    10 à 15 minutes

    [/vc_column_text][/vc_column][vc_column width="1/4"][image_frame id="2231" crop="yes" align="center" use_link="no" target="blank" lightbox="no" width="200" height="200"][vc_column_text text_align="center"]

    Longueur

    53 mètres

    [/vc_column_text][/vc_column][vc_column width="1/4"][image_frame id="2232" crop="yes" align="center" use_link="no" target="blank" lightbox="no" width="200" height="200"][vc_column_text text_align="center"]

    Largeur

    7,45 mètres

    [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row layout="boxed" pt="150" pb="150" bg_repeat="no-repeat" bg_horizontal="left" bg_vertical="top" bg_attachment="fixed"][vc_column width="2/3" layout="boxed" pt="60"][post_images ids="5720" crop="no" lightbox="no" width="1000" height="300"][/vc_column][vc_column width="1/3"][section_title_3 title="Vapeur en fer, transport de passagers" line="yes" pb="0" title_color="#000000" sub_title="Caractéristiques de l'épave" sub_title_color="#2b5db0"][vc_column_text text_align="left"]
    • JAUGE BRUTE : 526 tonneaux
    • PUISSANCE MACHINES : 125 cv
    • LONGUEUR : 52 m 84
    • LARGEUR : 7 m 45
    • VITESSE CROISIERE : 8 nœuds
    • ANNEE DE CONSTRUCTION : 1864
    • NATIONALITE : Française
    • DATE DU NAUFRAGE : 9 octobre 1887
    • CAUSE DU NAUFRAGE : Echouement
    [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row layout="boxed" bg_color="#d2ebf3" bg_repeat="no-repeat" bg_horizontal="left" bg_vertical="top" bg_attachment="fixed"][vc_column width="1/1"][post_images ids="5721" crop="no" lightbox="no" width="2002" height="1111"][/vc_column][/vc_row][vc_row layout="boxed" pt="80" pb="80" bg_color="#f4f7f9" bg_repeat="no-repeat" bg_horizontal="left" bg_vertical="top" bg_attachment="fixed"][vc_column width="1/2"][post_slider ids="5722,5723" crop="yes" lightbox="no" auto="yes" speed="1500" pause="2000" mode="fade" width="600" height="600"][/vc_column][vc_column width="1/2"][section_title_3 title="Intérêt faune et flore" sub_title="le spahi" line="yes" pt="50" pb="30" title_color="#000000" sub_title_color="#2b5db0"][vc_column_text text_align="left"]Les vestiges du Spahi peuvent être distingués en 3 parties. La partie arrière de l'épave s'est posée sur une marche à 12 mètres de profondeur, au sud-ouest de l'îlot de la fourmigue. Dans cette zone battue par les vagues à la moindre brise, l'épave a été tellement chahutée au fil des ans que ne subsistent aujourd'hui que les condenseurs des chaudières. Semblables à d'énormes chauffe-eaux sur pieds, ils gisent isolés sur les roches, écroulés les uns sur les autres. Les deux tiers restant se sont posés sur la pente rocheuse et se sont couchés sur le flan bâbord. Si la partie centrale n'est plus qu'un amas de tôles empilées les unes sur les autres, la proue est encore bien conservée. Le bois des ponts a pourri mais les barreaux sont encore solides et maintiennent un impressionnant cabestan à l'origine vertical. L'étrave est à l'aplomb du sable. Plusieurs mérous utilisent les restes du Spahi pour se protéger. Même si nous sommes proches de la côte, les espèces ne connaissent pas les limites du parc national et l'on trouve sur l'épave et l'îlot les mêmes poissons mais de taille plus réduite, encore que certains mérous...[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row layout="boxed" bg_color="#ffffff" bg_repeat="no-repeat" bg_horizontal="left" bg_vertical="top" bg_attachment="fixed" pt="80" pb="80"][vc_column width="1/1"][section_title_2 title="Les détails du naufrage" sub_title="Découvrez l'histoire tragique du Spahi..." line="yes" pb="60"][vc_column_text text_align="left" text_color="#000000"]Lancé en 1864 aux chantiers de la Seyne sur Mer pour le compte de la Compagnie de Navigation Mixte, le Spahi est vendu à la compagnie Fraissinet en 1874, laquelle possède le Général Paoli qui va s'échouer en 1881, soit six ans avant le naufrage du Spahi, sur le même îlot. Entre temps, le Spahi est revendu à la compagnie Morelli en 1883, qui l'affecte aux lignes de la Corse et de l'Italie. Le 9 octobre 1887, avec à bord, vingt hommes d'équipage et quatre-vingts passagers chargés en Corse, à Livourne en Italie et à Nice, le Spahi traverse la baie du Lavandou. Aveuglé par un orage, le Spahi percute le sud de l'îlot de la Fourmigue, le choc est terrible et le navire coule très rapidement. La proue s'enfonce mais la poupe reste hors de l'eau, ce qui va permettre à une grande majorité des rescapés de prendre pied sur l'îlot. Quelques passagers périssent noyés dans leurs cabines, d'autres se noient en essayant de nager jusqu'à l'îlot. Le bilan, ne peut pas être établi avec certitude mais une vingtaine de personnes ont perdu la vie. Les survivants devront attendre le petit matin avant d'être secourus. Des scaphandriers venus de Marseille pour inspecter l'épave, le déclarent irrécupérable et le Spahi est abandonné...[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width="1/3"][button color="blue" target="self" link="http://www.aventurebleue.com/plongee-epaves/barge/"]Voir la Barge aux Congres[/button][/vc_column][vc_column width="1/3"] [/vc_column][vc_column width="1/3"] [/vc_column][/vc_row][vc_row layout="boxed" pt="80" pb="80" bg_repeat="no-repeat" bg_horizontal="left" bg_vertical="top" bg_attachment="fixed" bg_color="#ffffff"][vc_column width="1/5"][image_frame id="5534" crop="yes" align="center" use_link="no" target="self" lightbox="no" width="200" height="200"][/vc_column][vc_column width="1/5"][image_frame id="2223" crop="yes" align="center" use_link="no" target="self" lightbox="no" width="200" height="200"][/vc_column][vc_column width="1/5"][image_frame id="2225" crop="yes" align="center" use_link="no" target="self" lightbox="no" width="200" height="200"][/vc_column][vc_column width="1/5"][image_frame id="2226" crop="yes" align="center" use_link="no" target="self" lightbox="no" width="200" height="200"][/vc_column][vc_column width="1/5"][image_frame id="2229" crop="yes" align="center" use_link="no" target="self" lightbox="no" width="200" height="200"][/vc_column][/vc_row]

Conditions de plongée

Profondeur

12 à 26 mètres

Fond

Sable coquillier

Visibilité

Bonne à excellente

Courant

Rare, parfois sensible

Distance du Port de Bormes

2,2 milles nautiques (4 km)

Temps de trajet

10 à 15 minutes

Longueur

53 mètres

Largeur

7,45 mètres

Caractéristiques de l'épave

Vapeur en fer, transport de passagers

  • JAUGE BRUTE : 526 tonneaux
  • PUISSANCE MACHINES : 125 cv
  • LONGUEUR : 52 m 84
  • LARGEUR : 7 m 45
  • VITESSE CROISIERE : 8 nœuds
  • ANNEE DE CONSTRUCTION : 1864
  • NATIONALITE : Française
  • DATE DU NAUFRAGE : 9 octobre 1887
  • CAUSE DU NAUFRAGE : Echouement

le spahi

Intérêt faune et flore

Les vestiges du Spahi peuvent être distingués en 3 parties. La partie arrière de l’épave s’est posée sur une marche à 12 mètres de profondeur, au sud-ouest de l’îlot de la fourmigue. Dans cette zone battue par les vagues à la moindre brise, l’épave a été tellement chahutée au fil des ans que ne subsistent aujourd’hui que les condenseurs des chaudières. Semblables à d’énormes chauffe-eaux sur pieds, ils gisent isolés sur les roches, écroulés les uns sur les autres.

Les deux tiers restant se sont posés sur la pente rocheuse et se sont couchés sur le flan bâbord. Si la partie centrale n’est plus qu’un amas de tôles empilées les unes sur les autres, la proue est encore bien conservée. Le bois des ponts a pourri mais les barreaux sont encore solides et maintiennent un impressionnant cabestan à l’origine vertical. L’étrave est à l’aplomb du sable.

Plusieurs mérous utilisent les restes du Spahi pour se protéger. Même si nous sommes proches de la côte, les espèces ne connaissent pas les limites du parc national et l’on trouve sur l’épave et l’îlot les mêmes poissons mais de taille plus réduite, encore que certains mérous…

Les détails du naufrage

Découvrez l'histoire tragique du Spahi...
Lancé en 1864 aux chantiers de la Seyne sur Mer pour le compte de la Compagnie de Navigation Mixte, le Spahi est vendu à la compagnie Fraissinet en 1874, laquelle possède le Général Paoli qui va s’échouer en 1881, soit six ans avant le naufrage du Spahi, sur le même îlot. Entre temps, le Spahi est revendu à la compagnie Morelli en 1883, qui l’affecte aux lignes de la Corse et de l’Italie.

Le 9 octobre 1887, avec à bord, vingt hommes d’équipage et quatre-vingts passagers chargés en Corse, à Livourne en Italie et à Nice, le Spahi traverse la baie du Lavandou. Aveuglé par un orage, le Spahi percute le sud de l’îlot de la Fourmigue, le choc est terrible et le navire coule très rapidement. La proue s’enfonce mais la poupe reste hors de l’eau, ce qui va permettre à une grande majorité des rescapés de prendre pied sur l’îlot. Quelques passagers périssent noyés dans leurs cabines, d’autres se noient en essayant de nager jusqu’à l’îlot. Le bilan, ne peut pas être établi avec certitude mais une vingtaine de personnes ont perdu la vie. Les survivants devront attendre le petit matin avant d’être secourus.

Des scaphandriers venus de Marseille pour inspecter l’épave, le déclarent irrécupérable et le Spahi est abandonné…