Vendredi 13 novembre 2015

Pas un nuage dans le ciel, une température des plus clémentes et un vent exceptionnellement absent en cette fin de saison, les conditions sont idéales pour engager une plongée sur l’épave du Hellcat. L’histoire du naufrage de cet avion, utilisé dans les années 50 pour la formation des pilotes de l’aéronavale française est déjà originale par elle-même.
En savoir plus sur l’histoire du naufrage…
Cette belle matinée s’annonce exceptionnelle à plus d’un titre puisque nous recevons à bord de Narkoz, David Langin. David est le fils de Jack Langin, le pilote qui était aux commandes de l’appareil lors de l’amerrissage accidentel. Les explications sur les conditions de plongée et les circonstances du naufrage sont complétées par quelques anecdotes croustillantes fournies par David. Il nous relate la surprise de la famille lorsque l’épave est retrouvée et que tous apprennent la véritable histoire du naufrage. Il découvre alors son père sous l’angle inédit du jeune pilote insouciant et impétueux qu’il était à l’époque…

Tout le monde à bord a bien conscience de vivre un instant particulier. L’équipage met un point d’honneur à mettre en place une organisation sans faille. Le balisage du site est réalisé dans les règles de l’art, le grappin est positionné sur l’épave avec une précision… diabolique !
David est le seul plongeur de sa famille et c’est la première fois qu’il va découvrir l’avion de papa. Il a été chargé d’une mission importante, celle de ramener le plus d’images possible. Personne ne songe à lui contester la primeur de l’épave, sa palanquée est la première à se mettre à l’eau…
Mission accomplie…

Bravo David !

Jack Langin a fêté récemment son 80ème anniversaire, alors…
Bon anniversaire monsieur Langin !